Cheikh Oumar Foutiyou Tall était connu pour son éloquence et sa science.

Un jour au cours d’une discussion au Caire, il dit à un de ses détracteurs, qui lui avait alors déclaré, en critiquant sa couleur de peau : «Ȏ science, toute splendeur que tu sois, mon âme se dégoûtera de toi si tu t’enveloppes de noir. »

Posément, Cheikh Oumar lui répliqua :

« L’enveloppe n’a jamais amoindri la valeur du trésor qui s’y trouve enfermé.

Donc Ȏ poète inconséquent, ne tourne plus autour de la Kaaba, maison sacrée d’Allah, car elle est enveloppée de noir.

Ȏ poète inattentif, ne lis donc plus le Coran, car ses versets sont écrits en noir. Ne réponds donc plus à l’appel de la prière, car le premier ton fut donné, et sur l’ordre de Mohammed (Salla Lahou alayhi wa salam), notre modèle, par l’abyssin Bilal, donc un noir.

Hâte-toi de renoncer à ta tête couverte de cheveux noirs

N’oublie pas que c’est avec l’irremplaçable prunelle noir que l’œil parvient à discerner ».

A méditer !